La troisième action MIEUX en Moldavie a été lancée le 9 novembre 2021 et vise à assurer une gestion de qualité des principes de gestion intégrée des frontières dans le pays. Des représentants de haut niveau des autorités moldaves, de l'ICMPD et de la délégation de l'UE ainsi que des experts européens ont discuté de la pertinence, de l'importance et des prochaines étapes de ce projet.

Quel est l'enjeu ? Contrôle de la qualité de la gestion intégrée des frontières en Moldavie

La gestion des frontières et la sécurité ont été deux des principales questions à l'ordre du jour des relations entre la Moldavie et l'UE. En raison de son positionnement politico-géographique, ce pays d'Europe orientale présente un intérêt particulier pour la gestion des frontières extérieures de l'UE et la gestion des flux migratoires. Les autorités moldaves ont donc développé un système complet et intégré de gestion des frontières (IBM pour son acronyme en anglais) afin d'assurer la sécurité nationale et la compatibilité entre les institutions spécialisées nationales et européennes.

La mise en œuvre du concept d'IBM en Moldavie contribue à renforcer la sécurité aux frontières de l'État et la sécurité des personnes, à faciliter les passages légaux des personnes et des marchandises, tout en prévenant et en combattant la migration irrégulière et la criminalité transfrontalière.

La stratégie nationale moldave en matière d'IBM 2018-2023, et son plan d'action récemment approuvé, sont mis en œuvre et réglementés au niveau national, mais l'interdépendance rend la coordination entre les institutions clés difficile à réaliser dans la pratique. Cela pose un défi pour le suivi et l'évaluation de la stratégie. L'Inspection Générale de la Police des Frontières (GIBP), sous l'égide du Ministère de l'Intérieur, a donc demandé le soutien de MIEUX+ pour développer un mécanisme de contrôle de qualité pour la mise en œuvre des principes de l'IBM. Pour cette action, des experts travaillant dans des agences de contrôle des frontières dans leurs pays respectifs (Autriche, Lettonie et Roumanie) collaboreront avec des partenaires sur la manière d'assurer la gestion de la qualité de la stratégie IBM existante.

Dialogue entre les partenaires de la Moldavie et les représentants de l'UE

Lors de l'événement de lancement de l'Action Moldavie VI le mardi 9 novembre 2021, des intervenants de haut niveau des autorités moldaves ont présenté leurs efforts en cours sur la façon d'évaluer la stratégie IBM existante et ont discuté de la voie à suivre.

Représentant l'institution de supervision pour toutes les questions liées à la migration et à la gestion des frontières dans le pays, Mme Jana COSTACHI, Secrétaire d'État, Ministère de l'Intérieur (et ancienne experte MIEUX+) a souligné l'importance de collaborer avec un projet comme MIEUX+ : « Je suis convaincue que la coopération que nous avons pu établir avec les partenaires MIEUX+ et ICMPD est cet outil pour améliorer le dialogue pour la mise en œuvre des pratiques européennes et le renforcement des capacités nationales. »

De la part de notre autorité partenaire directe, M. Daniel MARTNOS, chef adjoint de l'Inspection générale de la police des frontières (GIBP), a détaillé la pertinence de l'action MIEUX+ : « Le projet complète les activités menées jusqu'à présent par la République de Moldavie pour assurer la compatibilité, l'interopérabilité et le bon fonctionnement des autorités participant à la gestion intégrée de la frontière de l'État. Ces mesures sont essentielles pour notre développement institutionnel, la continuité des réformes et les engagements pris par notre pays dans son parcours européen. »

En complément des autres intervenants et des organisations représentées lors de l'événement, Mme Sophie Dagand, qui gère les programmes sur la sécurité et la migration à la délégation de l'UE en Moldavie, a mentionné la volonté de l'UE à travailler, avec les partenaires et les experts, à l'amélioration de la gestion de la qualité d'un système qui s'inspire des pratiques européennes.

Enfin, M. Jean-Yves Charriou, conseiller principal en sécurité de la gestion des frontières à l'ICMPD, a également fait quelques remarques clés sur cette action : « L'ICMPD a mis en œuvre et soutenu de nombreuses initiatives dans lesquelles la stratégie et le plan d'action d'IBM occupent une place forte et centrale. Plus important encore, nous aidons les autorités partenaires qui conduisent ces processus à développer les outils et les capacités nécessaires pour assurer la traduction de ces documents en actions. Nous travaillons dans ce sens dans de nombreux pays partenaires et avec une forte présence dans les pays voisins de l'UE et nous sommes heureux de voir que cette tendance se poursuit maintenant avec la Moldavie. »

Les présentations ont été conclues par les remarques de M. Romain Gustot, responsable du projet MIEUX+ et coordinateur de cette action, qui a remercié les partenaires, les experts et l'EUD pour la collaboration renouvelée et la confiance qu'ils accordent à MIEUX+.

Les prochaines étapes

Comme ce projet ne peut fonctionner que si toutes les institutions concernées sont impliquées et s'engagent à se joindre aux efforts, des représentants du département de contrôle des douanes et d'autres acteurs clés travaillant sur l'IBM ont présenté leurs institutions et feront partie intégrante du projet via la mise en place d'un groupe de travail technique ad hoc.

Dans l'avenir, les experts et l'équipe de MIEUX+ rencontreront les représentants des partenaires et d'autres parties prenantes pour lancer la première phase de l'action : l'évaluation des besoins en capacités et en formation. Cette mission aura lieu du 29 novembre au 03 décembre et permettra de préparer le terrain pour le développement d'un manuel et d'un cours de formation sur le suivi et l'évaluation de l'application des principes IBM en Moldavie.

Nous recherchons des institutions et des experts pour partager leurs pratiques sur ce sujet lors de sessions d'échange de connaissances dédiées (prévues en février-mars 2022). Faites-nous savoir si vous êtes intéressés (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) ou découvrez l'appel à experts ici.

Suivez-nous pour plus d'informations !