Follow
Subscribe to this content and receive updates directly in your inbox.
Name
Email

L'Union européenne apporte son soutien à la présidence équatorienne du Forum mondial sur la migration et le développement (FMMD) de 2019 à travers l’Initiative MIgration EU eXpertise (MIEUX), mise en œuvre par le Centre international pour le développement des politiques migratoires (ICMPD). L'atelier régional de deux jours « Fournir des voies régulières, de la crise à la sécurité », coorganisé par l'ICMPD et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) les 19 et 20 septembre à Quito, en Équateur, est le troisième d'une série de quatre ateliers régionaux qui précèdent le Sommet de Quito en novembre, et réunira des représentants de milieux universitaires, de gouvernements aux échelles nationale et locale, d’organisations internationales et de la société civile pour échanger des expériences. 

L'Union européenne apporte son soutien à la présidence équatorienne du Forum mondial sur la migration et le développement (FMMD) de 2019 à travers l’Initiative MIgration EU eXpertise (MIEUX), mise en œuvre par le Centre international pour le développement des politiques migratoires (ICMPD), en accueillant l’atelier de deux jours « Tirer parti de la migration pour développer les zones rurales », les 14 et 15 août à Kingston, en Jamaïque. La deuxième d'une série de quatre ateliers régionaux précédant le Sommet de Quito en novembre rassemblera des représentants de milieux universitaires, de gouvernements aux échelles nationale et locale, d’organisations internationales et de la société civile pour échanger des expériences. 

Entre le 22 juillet et le 2 août, MIEUX s'est rendue à plusieurs endroits dans le nord du Brésil pour la première activité d'une nouvelle action qui formera le personnel du Bureau du défenseur public (Public Defender Office, DPU) brésilien à mener des entretiens avec des enfants en matière de protection internationale. La première activité visait à évaluer la situation actuelle des enfants et adolescents dans la migration dans les États brésiliens de l’Amazonas et du Roraima, qui enregistrent des volumes d'immigration élevés en provenance du Venezuela. Par la suite, des experts européens formeront le personnel du DPU au protocole d'entretiens structurés pour les demandeurs de protection internationale en tenant compte de l'égalité des sexes, de l'âge, de l'origine ethnique et des déficiences, parmi d'autres facteurs.