1 décembre 2020

Étude de cas

Mieux Communiquer avec les Migrants

Lorsque les Philippines ont introduit leur première demande MIEUX en 2009, le pays occupait la troisième place sur la liste des premiers pays d’origine des mi-grants internationaux, avec neuf millions de ses ressortissants soit environ 10% de sa population, résidant et travaillant à l’étranger. La mise en œuvre des cadres ju-ridiques existants pour lutter contre la traite était très limitée. En outre, l’augmen-tation des victimes année après année a conduit le gouvernement à chercher des mesures et des stratégies plus radicales et plus durables pour lutter contre le recrutement illégal des candidats-travailleurs migrants. Plusieurs initiatives avaient été lancées pour informer l’opinion publique mais le pays ne disposait d’aucun indicateur solide pour en mesurer l’efficacité ou le niveau de mise en œuvre. Tous ces éléments ont poussé le ministère du Travail (DOLE) à solliciter l’appui de MIEUX.

Find out more about this Action by downloading and/or previewing the case study!

Télécharger

en fr es

Aperçu

en fr es