Migration irrégulière/Trafic d'êtres humains Migration irrégulière/Trafic d'êtres humains
Complété Complété
Domaine d’intervention spécifique: Migration irrégulière, Relations publiques / Communication / Information
Durée: août 2016 - mai 2019
Experts impliqués: France, Allemagne, Pologne, Mali


Description
Les mouvements migratoires qui affectent le Niger en tant que pays d'origine, de transit et de destination sont en partie influencés par l'instabilité des pays limitrophes, les conflits internes dans certaines régions, les sécheresses et inondations périodiques, et l'établissement de la zone de libre circulation de la CEDEAO.

Suite à sa participation au projet Niger II (qui visait à développer la Stratégie Nationale de lutte contre la migration irrégulière), l'ONG GRASPI a soumis une demande conjointe avec le Ministère de la Jeunesse et des Sports. Ils ont sollicité un soutien pour renforcer les capacités des autorités nigériennes et des organisations de la société civile (OSC) à gérer la migration de la jeunesse du pays.

La combinaison d'activités de renforcement des capacités, qui comprenait un échange avec la Côte d'Ivoire, était axée sur la sensibilisation aux dangers de la migration irrégulière, aux avantages des canaux de migration légale et aux possibilités de réintégration. Les experts de MIEUX ont soutenu les parties prenantes dans la production d'un Guide pratique sur la migration et les jeunes et de deux brochures à utiliser lors des campagnes de communication (sur la migration irrégulière et la migration légale).