À la fin du mois d'octobre, MIEUX+ a organisé un exercice de simulation pour le personnel du Consulat général de Géorgie à Bari, en Italie, afin d'améliorer leurs connaissances en matière de gestion de crise et de préparation aux catastrophes.

Après le succès du projet Migrants in Countries in Crisis (MICIC) à travers l'initiative Consular Crisis Management Training (CCMT) entre 2016 et 2018, le département consulaire du Ministère des Affaires étrangères de Géorgie a demandé une aide supplémentaire pour garantir l’assistance et la protection aux migrant.es en temps de crise de manière efficace et coordonnée.

Il s'agit de la troisième Action en Géorgie et l'une des premières opportunités pour l'équipe MIEUX+ de développer des sessions de formation pour le personnel consulaire dans le pays. Depuis le début de la nouvelle phase en avril 2020, les autorités gouvernementales de différentes régions ont manifesté un intérêt croissant pour cette activité spécifique de renforcement des capacités, comme le démontre l'Action en cours dans la République démocratique du Congo.

Protection des ressortissant.es à l'étranger grâce à une meilleure connaissance pratique

L'Action en cours vise à renforcer les capacités de planification et de réponse aux crises du personnel consulaire et des diplomates afin d'améliorer l'assistance aux migrant.es géorgien.nes à l'étranger. Avec 23% de ressortissant.es vivant.es à l'étranger, dont beaucoup dans l'Union européenne, ce sujet est très pertinent pour les autorités et se prête à un échange de connaissances et de pratiques entre les expert.es des États membres européens et les fonctionnaires géorgien.nes.

Face à l'augmentation du nombre de crises et à l'intensification de la mobilité humaine au cours des dernières décennies, des recherches plus approfondies sur l'impact des crises sur les migrant.es, une meilleure compréhension des rôles et responsabilités des différents acteurs dans la gestion des urgences, ainsi que des lignes directrices claires peuvent être essentielles pour mieux équiper les acteurs concernés en Géorgie en matière de préparation aux crises, de réponse aux urgences et d'action post-crise.

La Commission européenne et différents pays européens avaient évalué positivement la réponse de la Géorgie à l'épidémie de Covid-19 au printemps 2020. En effet, la préparation adéquate à la crise et les mesures préventives précoces prises par le Ministère des Affaires étrangères géorgien et les missions diplomatiques ont joué un rôle crucial pour assurer une assistance efficace aux compatriotes et atténuer les conséquences négatives. Toutefois, le ministère des Affaires étrangères souhaite encore renforcer ces mesures par des sessions de formation spécifiques pour le personnel consulaire.

L'Action Géorgie III a commencé par une évaluation initiale des politiques de gestion des crises consulaires et des capacités de formation de la Géorgie en matière de protection des ressortissant.es à l'étranger, afin de prendre en compte les scénarios de crise passés, actuels et possibles et de s'appuyer sur l'expérience acquise lors de la pandémie de COVID-19.

L'évaluation initiale comprenait des recommandations concrètes pour répondre aux futures urgences sanitaires. Sur la base du rapport d'évaluation et de l'analyse de la situation, le projet prévoit une mise à jour des politiques pertinentes et des programmes de formation élaborés dans le cadre du projet Migrants in Countries in Crisis (MICIC) en incluant les urgences sanitaires.

Les expert.es MIEUX+ de Slovénie et d'Autriche ont organisé un atelier d'échange de connaissances avec sept ambassades différentes en Géorgie au début de l'année. Des représentants des États-Unis, de la France, de l'Italie, de la Lettonie, des Pays-Bas, du Royaume-Uni, de la Suède ont partagé leurs meilleures pratiques lors de la crise de Covid-19. 

Ces activités seront complétées par l'élaboration de lignes directrices et de matériel de formation visant à renforcer les capacités de l'assistance consulaire dans les situations de crise. 

Formation du personnel consulaire géorgien à Bari

L'une des premières sessions de formation et d'exercices de simulation pour le personnel consulaire et les diplomates de Géorgie a eu lieu à Bari. Il s'agit de sessions extrêmement pratiques où il est demandé aux participant.es d'agir rapidement et efficacement. Dans ce cas, l'exercice consistait en la simulation d'un tremblement de terre. Les expert.es ont recréé un scénario réel avec des appels téléphoniques de citoyen.nes, des demandes des médias et des ressortissant.es faisant la queue devant le consulat. Des mises à jour des hôpitaux locaux et de la police ont été fournies régulièrement au cours de la session. L'exercice s'est révélé très stimulant et a permis de tester les capacités de gestion du stress des participant.es. La session à Bari a été accueillie très positivement par le personnel consulaire.

Prochaines étapes

L'équipe MIEUX+ continuera à organiser des exercices de simulation dans différentes ambassades et les directives et le matériel de formation seront révisés en fonction des commentaires des participant.es. Sur cette base, l'équipe et les experts MIEUX+ aideront l'institution partenaire à planifier la reproduction de ces sessions avec d'autres membres du personnel afin d'en assurer la durabilité.