Atelier a Costa Rica

L'Union européenne soutient la présidence équatorienne du Forum mondial sur la migration et le développement (FMMD) de 2019 par le biais de l'initiative MIgration EU eXpertise (MIEUX), mise en œuvre par le Centre international pour le développement des politiques migratoires (CIPD), en accueillant, les 24 et 25 juillet à San José, Costa Rica, l'atelier régional de deux jours intitulé "Faciliter l'inclusion sociale et économique". Le premier d'une série de quatre ateliers régionaux qui précéderont le Sommet de Quito en novembre rassemblera des représentants des milieux universitaires, des gouvernements nationaux et locaux et de la société civile pour échanger des expériences sur la manière de fournir des services et d'appliquer des approches novatrices et fondées sur les droits pour l'inclusion sociale et économique des migrants. 

La nécessité de l'inclusion sociale et économique des migrants en Amérique latine et dans les Caraïbes

Les gouvernements de la région de l'Amérique latine et des Caraïbes (ALC) sont confrontés à un certain nombre de crises qui entraînent une augmentation des flux migratoires. Le HCR a estimé qu'à l'été 2019, plus de quatre millions de Vénézuéliens avaient été déplacés vers des pays voisins comme la Colombie, le Pérou et le Brésil, entre autres, tandis que des caravanes de migrants, y compris des femmes et de jeunes enfants, transitent par l'Amérique centrale.  Compte tenu de ces flux migratoires, le Gouvernement équatorien accorde une attention particulière au rôle crucial joué par les autorités locales et les villes en tant que premiers intervenants auprès des nouveaux arrivants.

Ces événements poussent les gouvernements de la région à rechercher des pratiques efficaces pour s'adapter et mettre en œuvre au niveau local afin d'assurer l'accès au logement et au marché du travail et d'encourager la participation politique des migrants, ainsi que pour faire face aux manifestations croissantes de xénophobie. Les expériences, politiques et pratiques passées et actuelles de l'Union européenne dans ces domaines peuvent constituer une source précieuse d'enseignements et de solutions pratiques pour l'ALC.

Coopération interrégionale pour une meilleure gouvernance des migrations internationales

 L'atelier répond à l'une des priorités de la Présidence équatorienne du FMMD d'engager un dialogue significatif avec les parties prenantes régionales avant le Sommet de Quito et présentera les pratiques européennes telles que l'Indice des politiques d'intégration des migrants (MIPEX) et la ville de Barcelone Council´s Service Centre for Immigrants, Emigrants and Refugees. Un large éventail de parties prenantes, parmi lesquelles des représentants des gouvernements locaux et centraux, des universitaires, de la société civile et des organisations internationales, se réuniront pour contribuer, à travers ces discussions, aux documents d'appui pour la table ronde 1.2. "Faciliter l'inclusion sociale et économique " de l'agenda du FMMD 2019.

Comme l'a déclaré M. Oleg Chirita, Chef de programme, Initiatives mondiales, ICMPD, " La tournure récente des événements en Amérique latine et dans les Caraïbes ressemble de manière frappante à ce que les États membres de l'Union européenne ont connu en 2015 et 2016.  Nous sommes heureux de soutenir la Présidence équatorienne du FMMD dans l'analyse, le partage, le contraste et l'adaptation des pratiques européennes au contexte latino-américain. Ce faisant, ces ateliers contribuent, entre autres, au Nouveau consensus européen pour le développement, qui promeut un engagement renforcé pour faciliter la migration et la mobilité sûres, ordonnées, régulières et responsables des personnes, notamment par la mise en œuvre de politiques migratoires planifiées et bien gérées".

Le FMMD et la Présidence équatorienne de 2019

Créé en 2007, le Forum mondial sur la migration et le développement (FMMD) est un processus étatique, informel et non contraignant, qui contribue à façonner le débat mondial sur la migration et le développement. Maintenant dans sa douzième édition, le Sommet du FMMD se tiendra dans la semaine du 18 au 22 novembre 2019 à Quito, Equateur, sous le thème " Approches durables de la mobilité humaine : "Défendre les droits, renforcer l'agence de l'État et promouvoir le développement par le partenariat et l'action collective."

La présidence équatorienne du FMMD 2019 arrive à point nommé pour la gouvernance mondiale des migrations, compte tenu de l'inclusion d'objectifs liés aux migrations dans les 17 objectifs de développement durable et de l'adoption des deux Global Compacts on Refugees (GCR) et on Safe, Orderly and Regular Migration (GCM) en 2018.  La Présidence est soucieuse de favoriser un terrain d'entente entre les gouvernements qui peuvent avoir des vues divergentes sur le MCG tout en explorant les complémentarités entre les deux pactes mondiaux, conformément aux engagements pris dans la Déclaration de New York de 2016.

Quatre ateliers régionaux auront lieu entre juillet et octobre 2019 avec la participation des parties prenantes régionales, dans le cadre d'un ensemble de priorités concrètes que le Président du FMMD 2019 a mises en place pour améliorer le processus du FMMD cette année et au-delà. Conformément aux thèmes des tables rondes du 12ème Sommet du FMMD, les ateliers régionaux se concentreront sur l'inclusion sociale et économique des migrants ; la migration, la transformation et le développement ruraux ; les voies légales ; et le rôle des villes dans la gouvernance des migrations.

MIEUX et le FMMD 2019

Conformément à l'un de ses principaux objectifs, le MIEUX fournit une expertise européenne pertinente et un soutien en matière de contenu au gouvernement équatorien dans le cadre du processus du FMMD 2019. Plus précisément, le MIEUX aide l'Équateur à organiser une série d'ateliers régionaux qui devraient non seulement contribuer directement aux tables rondes thématiques du Sommet de Quito et aux documents d'information, mais aussi fonctionner comme des événements autonomes qui font progresser le débat mondial sur la migration et le développement. Ciblant différentes parties prenantes, telles que les gouvernements locaux et centraux, les universités, la société civile et les parties prenantes régionales, cette série d'ateliers régionaux vise à établir un modèle régional orienté vers l'avenir qui pourrait être utilisé par les futures chaires du FMMD dans leurs régions respectives.

Informations de base

 Créé en 2007, le Forum mondial sur la migration et le développement (FMMD) est un processus étatique, informel et non contraignant, qui contribue à façonner le débat mondial sur la migration et le développement. Il offre un espace flexible et multipartite où les gouvernements peuvent discuter des aspects multidimensionnels, des opportunités et des défis liés à la migration, au développement, et du lien entre ces deux domaines. Le processus du FMMD permet aux gouvernements - en partenariat avec la société civile, le secteur privé, le système des Nations Unies et d'autres parties prenantes concernées - d'analyser et de discuter des questions sensibles, de créer un consensus, de proposer des solutions innovantes et de partager les politiques et pratiques.

MIEUX (MIgration EU eXpertise) est un service d'experts peer-to-peer qui aide les pays partenaires et les organisations régionales à mieux gérer la migration et la mobilité en fournissant une assistance rapide et sur mesure sur demande. Depuis 2009, plus de 100 pays à travers le monde ont bénéficié des activités de renforcement des capacités MIEUX menées par plus de 400 experts en migration.  MIEUX est une initiative conjointe financée par l'Union européenne (UE) et mise en œuvre par le Centre international pour le développement des politiques migratoires (ICMPD).